S'ENGAGER POUR CHACUN AGIR POUR TOUS
S'ENGAGER POUR CHACUNAGIR POUR TOUS

L'actualité syndicale

Petite histoire des indicateurs IJ ... vus d'un petit département provincial

Le SNPDOS CFDT vous transmet le coup de gueule d'un de ses adhérents praticiens conseils.

Vous y verrez une concordance certaine, et pour cause, avec le "plaidoyer pour les médecins conseils" paru dans la Lettre de la Michodière du 12 avril dernier.

 

 

2015 : ENFIN UN OBJECTIF CLAIR

 

Le plan ONDAM nous fixe un objectif S.M.A.R.T ; simple, mesurable, atteignable, reproductible et temporel. 

 

Malgré quelques incohérences, comme un taux de contrôles sur personnes fixé à 35% (sans que cela nous permette d’éviter les dépenses inutiles puisque représentant 70% de la volumétrie des contrôles potentiels, mais seulement 30% des dépenses), nous nous félicitons de dépasser largement lobjectif (4.6 millions deuros de dépenses évitées et évolution de + 4.7%  en 2014 passée à +0.8% alors que la France est à +3.5%).

 

Les praticiens conseils sont contents. Ils ont participé aux différents ciblages, accompagné les techniciens dans la mise en œuvre de la méthode et ont des résultats. ILS PEUVENT ÊTRE FIERS DE LEUR TRAVAIL ET ONT RETROUVE DU SENS A LEURS TACHES.

 

2016 : CA SE COMPLIQUE

 

La CNAMTS reprend la main : elle impose "manu militari" lutilisation dinjecteurs qui codent tout et nimporte quoi, et impose qui est convoqué et qui ne lest pas.

 

Pas de découragement en local : on respecte la consigne de linjection. Mais au prix dun investissement fort des techniciens, on recode tout et on garde le ciblage local.

 

Résultats :

 

Les praticiens sont encore plus investis et cela paye : encore 2 millions de dépenses évitées malgré la mesure en PCAP (période comparable de lannée précédente) et l’évolution se mesure à hauteur de 0.1% (France = 4.5%).

 

Les médecins conseils sont dautant plus motivés quils ont réussi malgré un déficit en « paires doreilles » de 37% .

 

2017 : LENFER EST PAVE DE BONNES INTENTIONS ...

 

Les résultats France entière se sont dégradés.

 

La CNAMTS va donc maîtriser les risques de dérive et fabrique les indicateurs qui vont bien.

 

Un en particulier attire lattention : convoquer 80% des assurés qui ont obtenu le graal pour avoir droit à des IJ après les 180 jours du L324.1.

 

Bonne idée que de sassurer que les médecins conseils ouvrent ce droit à bon escient

 

Sauf que

 

Sitôt lindicateur sorti de son moule national, que les chefs sortent leurs calculettes : combien faut-il de convoqués en plus pour atteindre le fameux indicateur ?

 

Sans se préoccuper du fait que ce ne soit quun ratio.

 

Ce nest donc pas tant un dénombrement de convoqués en plus quil convient dobserver, mais un pourcentage basé sur un nombre davis donnés sur personne ayant permis de justifier médicalement de la poursuite de larrêt de travail au-delà de 6 mois.

 

Lobjectif légitime de sécuriser louverture du 324.1 est mesuré à partir dun dénominateur basé sur les droits qui auront été ouverts puisque construit sur les IJ payées au-delà de 180 jours.

 

Il exclut donc de fait les avis sur personne ayant abouti à une reprise du travail. Ce qui est la raison d’être du contrôle des arrêts de travail.

 

Plus les médecins conseils sont efficaces (taux dADM élevé), plus le dénominateur est faible et plus le numérateur bas puisque représente l’échantillon de personnes dont larrêt est justifié, et donc quil convient de ne pas convoquer pour être efficient.

 

Lindicateur tendra alors vers 0%.

 

A contrario, pour atteindre lindicateur, il faudrait convoquer le plus de personnes possible, ce qui aboutira à rendre un avis favorable à la poursuite de larrêt et ne pas convoquer les assurés qui vont faire lobjet dun ADM. Lindicateur tendra alors vers 100%.

 

Conclusions

 

Ceci est peut-être le premier indicateur qui contrevient directement à latteinte de lobjectif quil est sensé porter.

 

Ou comment donner du sens au travail, et sans contrainte excessive

 

PETIT rappel POUR NOS DIRIGEANTS : un indicateur nest quun outil sensé mesurer latteinte dun objectif et non lobjectif lui-même.

 

 

En 2018, avec la requête unique et les nouveaux indicateurs du CPG, ces problèmes devraient être résolus.

A suivre… avec vigilance !

 

Osez adhérer au SNPDOS-CFDT,

le syndicat au plus proche des préoccupations des Praticiens Conseils.

 

Petite histoire des indicateurs IJ ... vus d'un petit département provincial
2018-04-25 Petite histoire des indicat[...]
Document Adobe Acrobat [375.8 KB]