S'ENGAGER POUR CHACUN AGIR POUR TOUS
S'ENGAGER POUR CHACUNAGIR POUR TOUS

L'actualité syndicale

La parité, plus qu’un but…                                               une exigence pour le Snpdos- CFDT !

Et le nouveau numéro 1 de la CNAF est … UN directeur,

 

Nous le félicitons, bien sûr, pour sa nomination et lui souhaitons la bienvenue.

 

Mais où sont positionnées les femmes dans les caisses nationales ?
En tout cas pas aux postes de N° 1…

 

Les quatre caisses nationales, plus l’UCANSS, sont entre les seules mains des hommes.
Et cette situation n’est pas nouvelle. Depuis 2005, plus aucune femme n’est directrice d’une caisse nationale à la Sécurité Sociale.

 

Les décennies 1990 2000 avaient laissé entrevoir une fin du monopole masculin :
La CNAV fut dirigée par Rolande Ruellan de 1990 à 1994 ;
L’UCANSS par Martine Fontaine de 1994 à 2005 ;
La CNAF par Annick Morel de 1999 à 2003.
La suite s’est révélée beaucoup moins positive car notre liste (incomplète ?) s’arrête là.
Vous noterez que deux bastions sont restés très masculins, de façon exclusive, depuis la création des caisses nationales en 1967 : la CNAM et l’ACOSS.

 

Les quatre caisses nationales et l’UCANSS sont dirigées par des hommes depuis plus de quinze ans. Cela n’est peut-être pas étranger au fait que si la parité Femmes-Hommes pour les postes d’ADD est maintenant une réalité (56 % de femmes), il n’en va pas de même pour les postes de directeur de plein exercice (38 % de femmes).
Le pourcentage, loin d’augmenter et de tendre vers la parité, a régressé ces dernières années.

 

Et qui nomme aux emplois de directeurs ? CQFD.

 

On peut aussi ajouter que les caisses les plus importantes, celles de A, en Île-de-France, par exemple, sont, là aussi, la chasse gardée des hommes !
Aujourd’hui, combien de caisses de A en Île-de-France dans les réseaux maladie, famille et recouvrement ont-elles une femme à leur tête ?
Deux, à notre connaissance.

 

Il fut un temps, dans les années 2000, où simultanément, la CPAM de Paris, l’URSSAF Île-de-France, la CAF 92 - en plus des caisses nationales CNAF et Ucanss - étaient dirigées par des femmes.

 

Les directeurs des Caisses Nationales devraient s’émouvoir de cette situation et procéder à des nominations de femmes à la tête de caisses de toute taille y compris de A.

 

La limite bien sûr consisterait à « nommer pour nommer » une femme, sans tenir compte du parcours et des aptitudes avec comme conséquence de fragiliser les organismes concernés. Hypothèse d’école ? A voir…

 

Quant aux erreurs de « casting » elles ne seront plus uniquement masculines !

 

Mais, ce ne sont pas les femmes et les hommes de qualité qui manquent dans l’institution.
Ce qui fait défaut, c’est la volonté d’atteindre la parité, qui est plus qu’un but … une exigence pour le Snpdos-CFDT !

 

Pour faire respecter et avancer les droits des ADD,
il faut un syndicat fort et réellement représentatif de notre profession.
Le SNPDOS-CFDT vous défend et défend vos intérêts.

08/11/2021

La parité, plus qu’un but… une exigence pour le Snpdos- CFDT !
2021-11-08 La parité plus qu'un but une [...]
Document Adobe Acrobat [550.5 KB]